L’approbation d’utilisation dans l’UE ne sera pas renouvelée pour six PPP clés

trialPoints clés
L’approbation d’utilisation dans l’UE ne sera pas renouvelée pour six PPP qui clés pour l’horticulture en pays ACP :

– thiophanate-méthyl

– mancozèbe

– imidaclopride

– zeta-cyperméthrine

– haloxyfop-p

– pencycuron
Comment les producteurs/exportateurs ACP seront-ils affectés ?
Le non-renouvellement de l’autorisation signifie que ces PPP ne peuvent plus être utilisés légalement dans les pays de l’UE. Mais cela a également un impact sur les producteurs ACP : les limites maximales de résidus (LMR) de l’UE seront réduites à la limite de détermination (LD), ce qui signifie dans la plupart des cas qu’elles ne peuvent plus être utilisées sur les cultures destinées à l’exportation vers l’UE.
Que doivent faire les producteurs/exportateurs ACP maintenant ?
Si vous utilisez ces PPP, commencez à chercher des alternatives dès que possible.

Si vous rencontrez des difficultés majeures concernant ces changements et que vous craignez de ne pas disposer d’une alternative efficace et disponible, veuillez contacter le COLEACP à l’adresse suivante : network@coleacp.org.

Le COLEACP vous tiendra informé dès que des informations supplémentaires seront disponibles.

 
La Commission européenne (CE) a récemment publié des notifications de changements dans les approbations de produits phytopharmaceutiques (PPP) au sein de l’Union européenne (UE). L’approbation d’utilisation dans l’UE ne sera pas renouvelée pour six PPP qui clés pour l’horticulture en pays ACP: le thiophanate-méthyl, le mancozèbe, l’imidaclopride, la zeta-cyperméthrine, l’haloxyfop-p et le pencycuron.

Cette actualité résume également tous les changements d’approbation des PPP dans l’UE introduits en 2020.
 
Thiophanate-méthyl
Le thiophanate-méthyl est un fongicide systémique ayant une activité protectrice et curative contre un large spectre de maladies des fruits, des légumes et d’autres cultures.

Le 16 octobre 2020, la CE a publié le règlement d’application (UE) 2020/1498. L’approbation du thiophanate-méthyl n’est pas renouvelée. L’autorisation a été retirée dans l’UE le 19 octobre 2020 et l’utilisation dans les différents États membres de l’UE, sera retirée après une période de transition, le 19 octobre 2021.
Mancozèbe
Le mancozèbe est un fongicide couramment utilisé pour lutter contre un large éventail d’agents pathogènes, notamment les brûlures, les taches foliaires, les croûtes et la rouille sur les cultures.

Le 17 avril 2020, la CE a notifié à l’Organisation mondiale du commerce sa décision de ne pas renouveler l’approbation du mancozèbe. La période de commentaires de 60 jours est maintenant terminée.

Le 23 octobre 2020, les États membres de l’UE ont voté en faveur du non-renouvellement1. Le règlement adopté devrait être publié au Journal officiel de l’Union européenne en décembre 2020, avec des détails sur les mesures transitoires et le délais de grâce (6 mois).

Etant donnée que les LMR du mancozèbe sont regroupées avec celles des dithiocarbamates, qui sont actuellement en cours de révision, les LMR ne peuvent pas être abaissées individuellement pour le mancozèbe sans affecter les autres substances du groupe des dithiocarbamates. Le COLEACP prévoit qu’elles ne seront probablement pas abaissées avant la fin de 2021. Toutefois, cela n’est pas définitif et la situation pourrait changer. Des informations actualisées seront publiées dès qu’elles seront disponibles.

La présente brochure technique contient plus de détails sur le mancozèbe.
Imidaclopride, zeta-cyperméthrine, haloxyfop-p et pencycuron
 

L’imidaclopride est un insecticide utilisé pour lutter contre les insectes suceurs et les insectes du sol.
La zeta-cyperméthrine est un insecticide utilisé pour lutter contre les coléoptères, les pucerons et les lépidoptères dans une série de cultures
L’haloxyfop-p est un herbicide de post-émergence utilisé pour lutter contre les mauvaises herbes annuelles et vivaces (et aussi un produit de transformation des pesticides).
Le pencycuron est un fongicide utilisé principalement pour lutter contre les maladies causées par Rhizoctonia solani and Pellicularia spp. sur une série de cultures.

La CE avait prolongé les périodes d’approbation pour une série de substances, notamment le phosphure de calcium, le benzoate de dénathonium, l’haloxyfop-P, l’imidaclopride, le pencycuron et la zeta-cyperméthrine, afin de laisser suffisamment de temps pour leur réévaluation. Toutefois, les fabricants de PPP concernés ont récemment confirmé qu’ils ne sont plus favorables au renouvellement de l’approbation de ces substances actives. Par conséquent, les prolongations des périodes d’approbation ne sont plus justifiées.

Le 6 novembre 2020, la CE a publié le règlement d’application (UE) 2020/1643 fixant les dates d’expiration de l’approbation dans l’UE suivantes:

Imidaclopride : 1er décembre 2020
Zeta-cyperméthrine : 1er décembre 2020
Haloxyfop-p : 31 décembre 2020
Pencycuron : 31 mai 2021

Il est pressenti que la CE abaisse les LMR de ces substances à la fin du délai de grâce maximum (18 mois). Toutefois, cela n’est pas encore définitif et la situation pourrait changer. Des informations actualisées seront publiées dès qu’elles seront disponibles.

1 En particulier, il a été conclu que le mancozèbe a été classé comme toxique pour la reproduction (catégorie 1B), et les critères pour identifier les propriétés de perturbation endocrinienne sont remplis pour les humains, et très probablement pour les organismes non cibles.

The post L’approbation d’utilisation dans l’UE ne sera pas renouvelée pour six PPP clés appeared first on .



Translate »